28 décembre 2008

Connaissance

Rattraper le temps perdu, comme je le disais.

Pas évident, surtout avec un personnage qui n’a pas forcément envie de se livrer. Il voudrait que nous échangions des confidences, notre quotidien, nous parlions de nos problèmes. Petit à petit, certes, il y vient, mais en crabe, tangentiellement. C’est en évitant de répondre à une question qu’il m’apprend qu’il a un chat. Ou en évoquant telle déconvenue avec sa machine à laver qu’il révèle un peu de son mode de vie.

Lui-même ne pose pas de question. Par manque d’intérêt ? Par retenue, respect ?

Une fois, il me demande si j’ai des soucis, parce que ma voix au téléphone lui paraît préoccupée. Mais il serait dérisoire de lui répondre « ben oui, je viens de rentrer et il n’y a plus d’eau à la maison ». Non ? Que peut-il y faire ?

Et assez excessif de plonger dans mes intimes soucis conjugaux ou maternels, alors que nous nous somme rencontrés il y a moins d’un mois…

L’anecdotique n’a pas forcément beaucoup de poids, mais il a au moins une valeur indicative… Quant au reste, papoter de tout et de rien permet aussi de cerner le caractère de l’autre.

Quel est l’enjeu ? Ne pas se perdre alors qu’on vient juste de se trouver. Ne pas se séduire à tout prix, mais tout de même se plaire assez pour construire ensemble. On a tous les deux envie que ça marche, je crois, mais on ne connaît pas la destination.. Il faut ajuster notre pas, notre rythme, notre orientation.

Posté par menthefroissee à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Connaissance

Nouveau commentaire