20 décembre 2008

Oedipe et la coupure d'eau

Hier je rentre chez moi - pas d'eau.  Mais des bruits, montent du trottoir. Passant le nez par la fenêtre, j'aperçois des ouvriers, une tranchée, une camionnette du Syndicat des Eaux local.

Mmm, me dis-je, keskispastil...?

Je descends m'informer, mais avant même que je puisse ouvrir la bouche, un des hommes me lance: "vous n'avez plus d'eau chez vous, je parie". "Ben non" réussis-je à placer. "Eh bien madame, si vous trouvez la réponse à une question que je vais vous poser, je vous remets l'eau tout de suite!".

Bon. Il était 19h20, je m'apprêtais à partir en réunion au club un peu philosophique que je fréquente - mon esprit part en vrille: cette tranchée qui lacère les entrailles de la terre, n'est-ce pas le symbole de nos explorations souterraines? Tandis que je me réincarne en Oedipe,  je trouve juste que le Sphinx ne ressemble pas à sa photo  - mais j'opine du chef en souriant.

"Alors voilà, c'est un bébé noir, né d'une mère noire et d'un père noir".

Mm

"Donc de quelle couleur sont ses jambes?"

... "Noires.."

"Ses bras?"

"Noirs" (relou, quand même)

"Son ventre?"

"Noir" répété-je encore avec un brin d'impatience.

"Et ses dents?"

"Blanches!" Bon, c'était trop facile, son piège!!!

"Mais non, c'est un nouveau-né! Il n'a pas de dents...! Tant pis, vous n'aurez pas d'eau ce soir ..."

Ouais. Bon... Obligée de rire, en  plus.

Ils sont très forts au Syndicat des Eaux, très très forts...

Posté par menthefroissee à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Oedipe et la coupure d'eau

Nouveau commentaire